Jeux de Mémoires

De 2010 à 2012, dans le cadre d’une convention triennale, un projet culturel a été élaboré par le Musée de Bourgoin-Jallieu et le Centre hospitalier Pierre Oudot à Bourgoin-Jallieu. Il avait pour dénominateur commun, la mémoire, alors que l’hôpital connaissait une profonde mutation avec la construction d’un nouvel établissement dans un médipôle aux portes de la ville. Ce déplacement et cette construction entrainaient également des transformations importantes quasiment en centre-ville avec la démolition de l’ancien hôpital et la construction d’un nouveau quartier d’habitations et de commerces.

Trois axes de travail ont été définis en lien avec les évolutions de l’hôpital et de son implantation : le patrimoine et l’histoire de l’ancien hôpital dans le quartier de la Folatière (inventaire d’un patrimoine hospitalier), la mémoire du personnel hospitalier (Gens d’hôpital) sur ce site, la mémoire des personnes âgées résidant dans les maisons de long séjour Delphine Neyret et Jean Moulin, rattachées à l’hôpital (Mnémos).
 
Reprenant la citation d’Amadou Hampaté Bâ "En Afrique, un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle", la question du savoir que détiennent les personnes âgées se pose aussi dans le cadre du musée. Le musée est considéré comme un lieu de la connaissance et du savoir, où sont conservés les témoins d’un passé relié au présent désigné par le mot patrimoine. Souvent, la définition ne concerne que les biens matériels laissant de côté le patrimoine immatériel.
Dans le cadre de ces trois années, le Musée de Bourgoin-Jallieu en partenariat avec le centre hospitalier Pierre Oudot s’est attaché à conserver des éléments de ces différents aspects de patrimoine matériel et immatériel avec l’aide des personnels hospitaliers et d’apports scientifiques et artistiques.

***************

Inventaire d’un patrimoine hospitalier

Un inventaire photographique et une analyse des bâtiments anciens de l’hôpital en lien avec son histoire ont été réalisées avec l’aide et le soutien du service Patrimoine culturel du Conseil départemental de l’Isère. (Plus de détail dans le texte de présentation du projet en pièce-jointe.)
2010 02 25 reportage BJ 182-BASSE-DEF 2010 02 25 reportage BJ 026-BASSE-DEF 2010 02 25 reportage BJ 004-BASSE-DEF
        © Patrimoine culturel - Département Isère, Denis Vinçon.

Gens d’hôpital

Qui dit hôpital dit également des hommes et des femmes qui y travaillent et représentent toutes sortes de métiers. Certains travaillaient dans l’ancien hôpital depuis de très nombreuses années et avaient connu bon nombre de mutations tant dans les pratiques médicales que dans les bâtiments, l’organisation et l’évolution des métiers. Leur parole a été recueillie par l’ethnologue Nathalie Bétry, tandis que le photographe Philippe Hervouet réalisait des portraits dans les services. Les évocations de sons revenant régulièrement dans les témoignages, le « preneur de sons » Benjamin Nid, musicien et compositeur du collectif Le Matrice, est intervenu afin d’enregistrer ces bruits qui rythmaient la vie de l’ancien l’hôpital : telle porte qui claquait, la plaque d’égout à proximité des urgences qui résonnait la nuit au passage des ambulances, le chuintement d’un appareil médical, le cliquetis d’un chariot ou encore le sifflotement de tel ou tel que chacun reconnaissait.
 DSC2825  DSC7094-20101217-020-BASE-DEF  DSC3416 
       © Philippe Hervouet.

Mnémos

L’objectif de ce projet était de conserver une infime partie de la mémoire des résidents de ces deux lieux de résidence de personnes âgées. Le propos s’était limité à trois domaines :
- la mémoire visuelle par la photographie avec le photographe Philippe Hervouet,
- la mémoire du corps par la danse avec la chorégraphe et danseuse Anne-Marie Pascoli de la compagnie éponyme,
- la mémoire de l’oralité par le son et la parole avec Raphaël Cordray de l’association Microphone.
En introduction à ces différents moments, Michel Viollet chocolatier à Bourgoin-Jallieu, meilleur ouvrier de France, était venu éveiller les papilles des résidents par des dégustations de chocolat, du doux à l’amer, du fondant au dur, tandis que les différents intervenants artistiques et culturels avec l’aide des soignants sollicitaient les personnes âgées pour un petit brin de chanson, un souvenir, un regard, un pas de danse, un sourire…
20042012 DSC4906 17042012 DSC4079 17042012 DSC4382
        © Philippe Hervouet.

 

En 2012, Gens d’hôpital avait fait l’objet d’une exposition dans le nouvel hôpital lors de son inauguration sur le site du Médipôle, puis quelques mois plus tard au Musée de Bourgoin-Jallieu en y associant Inventaire d’un patrimoine hospitalier.
 
En 2015, le Musée de Bourgoin-Jallieu et le centre hospitalier Pierre Oudot ont souhaité clore ce travail de trois années par le recueil de quelques témoignages dans le nouvel hôpital, des photographies dans les services et quelques prises de sons, aboutissant à une nouvelle exposition de photos de Philippe Hervouet au sein de l’hôpital en février 2016. Dans le même temps, Anne-Marie Pascoli propose une performance dansée en compagnie de personnes âgées des maisons de long séjour Delphine Neyret et Jean Moulin, sur des prises de sons et compositions sonores de Raphaël Cordray (Microphone) et la projection de photos de Philippe Hervouet.
 Jeux-de-memoire-COUV-bassedef
L'ouvrage Jeux de Mémoires réunit et relate ces trois années de travail sur le thème de la mémoire et cet aboutissement en 2016 témoignant avant tout de rencontres humaines et artistiques d’une grande délicatesse et d’une incroyable richesse.
Cette publication a été réalisée dans le cadre du programme Culture et Santé de 2010 à 2016 sous la direction de Serge Malacchina, directeur, Centre hospitalier Pierre Oudot et Brigitte Riboreau, directeur du Musée de Bourgoin-Jallieu.
Elle est accompagnée d'un DVD avec les interventions de Nathalie Bétry, Philippe Hervouet, Benjamin Nid /collectif le Matrice, Raphaël Cordray /Microphone et la compagnie Pascoli.
Conception éditoriale, coordination et suivi : Ariane Réquin, Lyon
Conception graphique et mise en page : Perluette & Beau fixe, Lyon.
L'ouvrage est en vente au Musée de Bourgoin-Jallieu et auprès de la Boutique Café et Cie, situé dans le hall d'accueil du Centre hospitalier Pierre Oudot, au prix de 7 €.
 

Avec l'aide de l’Agence régionale de santé, la région Auvergne-Rhône-Alpes, et de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre du programme régional Culture et Santé, animé par interSTICES, ainsi que du Département de l'Isère et de la ville de Bourgoin-Jallieu.

***************

Poursuivre la découverte :

 

Article de presse :

"Un livre pour garder vivante la mémoire de l’ancien hôpital" - Le Progrès